Sri Lanka début de nouvelles aventures !

Début de notre séjour au Sri Lanka !

Après un marathon composé de 3 avions sur 2 jours et une courte nuit à l’aéroport de Kuala Lumpur, nous quittons l’Indonésie et arrivons à Negombo, à côté de la capitale Colombo, comme le poulet… Ou l’inspecteur ! Ok je sors… Je passe donc la plume a Maéva :

Nous passons la première après notre arrivée à Negombo dans une guesthouse où la gentillesse de nos hôtes est déjà frappante. C’était sans savoir ce qui nous attendait par la suite!

Belles rencontres au Sri-Lanka

En effet, nous décidons de partir pour Sigirya, une ville un peu plus au nord, faisant parti du « triangle culturel » du Sri Lanka. Là-bas nous réservons quelques nuits dans un homestay (une chambre « chez l’habitant »). Pour nous y rendre nous devons prendre 3 bus, et marcher un peu, le tout sous un soleil de plomb.

Nous arrivons dans la famille en nage et fatigués, mais la mère de famille nous accueille avec un sourire chaleureux et une bonne poignée de main. Notre chambre est collée à leur maison, entouré d’un jardin aux odeurs de fleurs tropicales, de fruits et d’encens, situé en plein milieu la jungle. À part le chant des oiseaux et le cri des paons, rien ne pourra nous déranger ici! Même les chiens de nos hôtes commencent petit à petit à se laisser apprivoiser.

Notre programme sera composé de quelques virées culturelles dont l’ascension du Pidurangala. Ce rocher une fois escaladé au coucher du soleil offre une vue splendide sur la jungle et campagne environnante, mais aussi sur le Sigirya Rock, un rocher sacré dans la religion bouddhiste.

Le jour suivant, nous nous rendons à Dambulla afin de contempler les grottes troglodytes abritant de nombreuses statues de Bouddha taillées à même la roche. Celles-ci sont entièrement recouvertes de peintures de différents dieux/déesses colorés. Magnifique !

Avec la chaleur qu’il fait, nous enfourchons ensuite notre scooter pour nous baigner dans un lac repéré la veille, où de nombreux locaux souriants se rafraîchissent et en profitent pour faire leur lessive et se doucher.

Ces premiers jours au Sri lanka sont très agréables d’autant plus que la famille chez qui nous logeons est d’une gentillesse jamais vu encore auparavant. Le soir, lorsque nous jouons aux cartes avec Thomas, les deux enfants intrigués nous observent. Ni une ni deux nous les embarquons avec nous pour une partie de « bataille Corse » pendant que la mère de famille nous prépare un délicieux repas. Nous rejouerons ensuite tous les soirs avec eux, et petit à petit ils auront même réussi à me battre, même si Thomas restera le grand gagnant… Ces garçons de 9 et 12 ans sont d’une bonne humeur contagieuse, avec le même sourire généreux que leurs parents ! Un régal !

Nous passons nos matinées à :

– nous reposer et à discuter avec la mère de famille sur son pays.

– mais aussi à changer la roue du tuk-tuk familial ! En effet, à 10h du matin le père de famille, policier, est au travail. Thomas se retrouve à quatre pattes à se débattre avec les boulons et la clé à molette. Notre hôte et moi l’observons, amusés de le voir transformé en mécano !

Le dernier soir, Thomas a un besoin de coiffeur. Nous demandons à nos hôtes où nous pouvons en trouver un, ni une ni deux, nous nous retrouvons à trois sur notre scooter, avec le plus jeune des garçons, tout content de nous indiquer le chemin. Je crois bien qu’il nous a adopté ! Quelques minutes plus tard, Thomas est enfin coiffé et rasé à la mode Sri lankaise : très classe !

Bref, je ne vous cache pas que ce séjour à Sigirya dans cette famille était beaucoup trop court. Les sourires et les bons moments passés avec la famille sont très précieux. On a envie de rester…. Ok : nous restons donc une journée et une nuit de plus ! Mais la chambre étant déjà réservé pour d’autres touristes, nous devons passer la nuit chez la sœur de la mère de famille à 300 mètres d’ici.

Le manège aux éléphants

Pour cette dernière journée nous nous lançons dans un safari périlleux ! À l’intérieur de notre jeep, nous faisons des bonds à chaque bosse sur le chemin : on se croirait dans un manège à sensation! Mais le spectacle est de taille, nous pouvons observer crocodiles, oiseaux aux milles couleurs, aigles, paons, et les fameux éléphants sauvages du Sri Lanka! Nous en croisons un, puis deux, puis un troupeau entier d’une soixantaine d’éléphants ! Les petits suivent leur mère, les mâles sont imposants, et tous mangent tranquillement où se couvrent le dos de terre pour mieux résister à la chaleur. Quel bonheur de ne pas les voir enchainés à balader des touristes ingrats!

Famille d’accueil

Notre séjour à Sigirya s’achève ici, une dernière partie de carte avec les enfants, quelques photos d’au revoir et déjà l’émotion monte. Les parents nous accompagnent dans la famille où nous allons loger cette nuit, et le plus jeune des garçons, tout triste, insiste pour nous accompagner lui aussi. Nous leur dirons un dernier au revoir le lendemain matin dans le bus les accompagnant à l’école. Notre hôte nous serre dans ses bras, nous la remercions pour ces merveilleux moments passés avec eux, et nous partons chacun de notre côté le cœur lourd et les yeux brillants…

Mais notre périple continue, et qui sait…nous reviendrons peut-être les voir un jour ! 😉

Nous partons maintenant plus au centre, à Nuwara Elyia, au milieu des plantations de thé !

2 réflexions sur « Sri Lanka début de nouvelles aventures ! »

  1. Claude et François 10 mars 2018 — 17 h 53 min

    C’est votre gentillesse et votre ouverture d’esprit qui permet de telles rencontres de tels moments.

    1. Merci ! Je crois aussi que la simplicité des habitants au Sri Lanka invite ces découvertes également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close