Laos !

Yihaa !

C’est presque avec soulagement que nous quittons le Vietnam et entrons au Laos, pas que le Vietnam nous ait déplu mais on commençait à se sentir un peu trop en décalage avec les vietnamiens. En effet contrairement à la Thaïlande et au Cambodge où nous avons réussi à faire des rencontres intéressantes, au Vietnam c’était plus compliqué avec la population…

Entre une sorte de favoritisme national qui fait en sorte que les chauffeurs de bus font monter leurs compatriotes devant toi sans qu’ils ne fassent la queue alors que tu patientes depuis 30 minutes, leur exubérance dans les transports entre musique à fond, gens qui hurlent au téléphone, qui ne te sourient que très rarement et qui te hèlent pour te beugler dessus, le contraste avec le Cambodge était plutôt rude…

Alors c’est vrai que par rapport au Cambodge tout est plus touristique, et on a visité plus de grandes villes mais les rapports avec les gens étaient constamment basés sur une demande d’argent. Pour donner un exemple, lors de notre visite de la baie d’Ha Long, on a pu faire du kayak, on rencontre fortuitement une pêcheuse en plein travail , elle nous sourie et nous montre spontanément les poissons qu’elle a attrapés. S’en suit des félicitations de notre part des sourires et puis dessuite , un petit air malheureux se fige sur son visage et elle nous demande, « money money » !

Après avoir compris qu’on n’avait pas d’argent sur nous, en effet nous sommes en kayak en plein milieu de la mer, elle se ferme et nous dit pas de photo pas de photo pour nous faire ranger nos portables !

Alors on comprend bien que nous avons comparativement à eux beaucoup d’argent, que la vie n’est pas forcément évidente etc… mais on vit pas non plus dans l’opulence, et pour partir comme on le fait 4 ou 5 mois sans faire la manche en rentrant, on vit avec 40 euros par jour pour 2, ce qui nous place pas dans la catégorie des multimillionnaires ! Et au Vietnam tout se monnaye quand tu es un touriste, tant et si bien que tu as au bout d’un moment l’impression d’être pris pour un distributeur sur pattes !

Tout ça n’enlèvera au plaisir qu’on a eu en voyageant ici mais à force de vivre uniquement du tourisme j’ai bien peur que ça pousse les gens à perdre de leur bonté et à ne voir les rencontres que par le prisme de l’argent.

Le constat peut s’appliquer en France bien sûr , mais la zone de la baie d’Ha long est énormément concernée, de plus ça ne risque pas d’aller en s’arrangeant vu le nombre d’hôtel et de resorts qui poussent à Tam Coc comme à Cat ba !

Sur l’île de Cat Ba, sur les 3 plages il n’y en a plus qu’une d’accessible car ils construisent des gros hôtels sur les deux autres, et encore se baigner au son des pelleteuses mécaniques et autres grues je doute que cela rejoigne la définition de plage paradisiaque.

On a vu au cours de notre voyage des endroits en plein développement touristique comme à Koh Lanta, mais jamais dans cette démesure que ce soit en nombre comme en taille d hôtel !

Du coup nos envies de revenir voir la baie à un moment de l’année plus propice pour le soleil et les rizières en prend un petit coup car j’ai peur de voir à quoi cela peut ressembler dans 10 ans ….

Enfin bon place au Laos maintenant qui me semble beaucoup plus rural ce qui je pense nous convient mieux J

2 réflexions sur « Laos ! »

  1. Claude et François 4 février 2018 — 13 h 04 min

    Nous avons bien souris au côté business des Vietnamiens. C’est fatiguant à la fin. Nous avons quelques anecdotes du même cru. À croire que les Vietnamiens ne changeront jamais ! Ils sont inégalables.Sauf les Indonésiens !
    Continuez à découvrir le pays. Et si vous êtes déçus du plateau de Bolowen allez plus au Sud Pakse et les milliers d’îles sur le Mékong.
    Claude et François

    1. Sauf les Indonésiens? Aie… C’est notre prochaine destination !
      Quand aux 4000 iles, on est en plein dedans, c’est bien reposant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close